Foyer Fontaine-au-Roi : une page d'histoire se tourne - Témoignages de résidents sur France Culture

Lundi 6 juin 2011, une page d’histoire vieille de 30 ans s’est tournée pour le foyer de travailleurs migrants Fontaine-au-Roi situé dans le 11ème arrondissement de Paris. Ce jour-là, les derniers occupants ont quitté les lieux pour laisser la place, durant 33 mois, à l'entreprise générale de travaux qui va restructurer le bâtiment.

France Culture, dans son émission Sur les Docks du 29 juin 2011, a donné la parole aux résidents, et diffusé leurs témoignages sur la vie au foyer, avant que celui-ci ne ferme ses portes et fasse peau neuve en devenant une résidence sociale.

Les résidents reviendront en décembre 2013 emménager dans les studios flambant neufs d’une toute nouvelle Résidence Sociale. Plusieurs années d’efforts conjugués avec les différents partenaires (notamment l'Etat, la Ville de Paris,  la mairie du 11ème arrondissement) ont été nécessaires pour arriver à cette étape décisive.  
Acquis en 2001 par Adoma à la demande des pouvoirs publics, ce foyer de 4 étages, très vétuste, accueillait dans des chambres individuelles ou à plusieurs lits, conçues en unités de vie avec sanitaires collectifs, une clientèle essentiellement subsaharienne. On dénombre 83% de résidents salariés dont 79% en Contrat à Durée Indéterminée, 48 % sont présents depuis 30 ans dans le foyer d’origine.
 
À l’étude depuis 2006, la réhabilitation du foyer Fontaine-au-Roi se heurte très tôt au manque de terrain nécessaire pour compenser la perte de capacité due à la création de studios et le démarrage des travaux. En effet, la restructuration de l’établissement et notamment des chambres impliquent que celles-ci soient vidées de leurs occupants pour pouvoir réaliser les travaux. Un premier projet architectural avait prévu une réhabilitation en milieu occupé, avec la création de chambres provisoires à plusieurs lits dans les locaux du rez-de-chaussée dans le hall. Cela permettait de démarrer la réhabilitation et les résidents alternaient dans les chambres provisoires au fur et à mesure de l’avancée des travaux et de la livraison des studios.

Perspective de la future Résidence Sociale Fontaine-au-Roi
En milieu occupé, la réhabilitation de Fontaine-au-Roi aurait nécessité 7 phases de travaux et de relogements alternatifs des résidents, avec une durée de chantier estimée à plus de 4 ans.
En 2009, grâce à l’acquisition d’un ancien foyer de La Poste situé passage de la Bonne-Graine, dans le XIe arrondissement de Paris, et à la mise à disposition pour une durée de 5 ans par la Ville de Paris d’un terrain, « Cardinal La Vigerie », situé dans le XIIe arrondissement, le projet prend enfin forme en permettant le desserrement total du foyer et par conséquent sa restructuration en milieu vide en une phase unique. La durée des travaux est réduite à 33 mois, pour le bien-être des résidents, mis à l’abri des nuisances, et le confort des prestataires, qui travailleront sur un bâtiment vide.
L’ensemble des résidents du foyer Fontaine au Roi a emménagé entre avril et mai derniers dans les foyers "La Vigerie" et "Bonne Graine".  Durant deux mois, le foyer a ainsi connu une grande effervescence avec la rotation ininterrompue de déménagements/emménagements, impliquant pour les équipes gestionnaires une charge importante.
Coût estimé de l’opération, sites de desserrement inclus : 27 M€.
A terme, le site de desserrement Bonne Graine sera à son tour restructuré pour devenir une résidence sociale.

L’histoire de ce foyer, le mode de vie et les coutumes de ses résidents, son acquisition par Adoma et sa gestion soucieuse de la réglementation, l’appréhension par les résidents du déménagement vers une nouvelle vie, les différences d'aspirations entre les générations, etc, autant de témoignages pris sur le vif par France Culture, qui font l'objet d'un documentaire.
Ce documentaire qui donne la parole aux résidents a été diffusé le 29 juin 2011 dans l'émission Sur Les Docks.



publié le mardi 14 Juin 2011, mis à jour le mardi 5 Juillet 2011
Haut de page