Améliorer l’offre parisienne de logements sociaux pour les travailleurs précaires : Adoma s’engage

Le 21 mars, Bruno Arbouet, Directeur général d’Adoma et Christian Cléret, Directeur général de Poste Immo, filiale du groupe La Poste, signent un protocole d’accord en présence de Jean-Yves Mano, adjoint au maire de Paris, chargé du logement.
Bruno Arbouet, Directeur général d'Adoma, Christian Cléret, Directeur général de la Poste Immo et Jean-Yves Mano, maire-adjoint de la Ville de Paris en charge du logement signent le protocole d'accord
La question de l’accès au logement des « travailleurs pauvres » se pose de manière préoccupante, notamment dans les zones urbaines les plus tendues comme la région parisienne. Souvent jeune, cette frange de la population doit pouvoir compter sur la solidarité nationale, tant le logement et l’insertion sont des sujets profondément attachés. Adoma dont les missions principales sont de loger et d’héberger les publics les plus fragiles, quels qu’ils soient, s’engage aussi auprès des  « travailleurs précaires ».
La relance du partenariat historique qui liait Adoma et Action Logement en est un des premiers signe fort : En 2011, Action Logement a apporté 25 millions d’€uros à Adoma en compte courant d’actionnaire, consolidant ainsi le partenariat existant pour développer l’offre de logements à destination des travailleurs : 10 000 logements Adoma sont inscrits dans le contingent d’Action Logement et un extranet dédié a été mis en place entre les deux organismes pour améliorer et accélérer le traitement des demandes de logement.
Aujourd’hui, une nouvelle impulsion est donnée à cette politique en proposant, d’ici 2014, trois immeubles parisiens, dans les Xème, XIIème et XVIème arrondissements, auparavant gérés par La Poste et offrant 200 nouveaux logements entièrement rénovés en résidences sociales dans le cadre du plan de traitement des FTM. C’est l’objet de ce protocole que signent Adoma et le Groupe La Poste, au travers de sa filiale immobilière Poste Immo, sous le haut patronage de la Ville de Paris, en faveur des travailleurs les plus précaires et pour lutter contre l’habitat indigne.
« La signature de cet accord vient confirmer la volonté d’Adoma de continuer à s’engager auprès des publics les plus fragiles » 
                              
                                           Bruno Arbouet, Directeur général d’Adoma
publié le vendredi 23 Mars 2012, mis à jour le mardi 27 Mars 2012
Haut de page