Adoma ferme la page du tout premier foyer de la Seine-Saint-Denis et ouvre une résidence sociale à Bobigny

Avec la transformation du tout premier foyer pour travailleurs migrants de la Seine-Saint-Denis, Adoma offre aux plus précaires 251 logements meublés et autonomes, et à la ville sa première résidence sociale.

Mardi 19 février 2013, la Résidence Sociale "Hector Berlioz" a été inaugurée par Catherine Peyge, maire de Bobigny, Bruno Arbouet, directeur général d'Adoma, Sébastien Lime, sous-préfet, et Martine Flamant, directrice de l'Etablissement Adoma Ile-de-France.

Situé à deux pas du métro, du tramway, des services de la cité administrative, cet ensemble immobilier, ouvert depuis septembre 2012, est situé au milieu d’un parc de verdure.
 
Une démolition-reconstruction confiée à un architecte de renom
Le choix de la maîtrise d’œuvre a fait l’objet d’un concours, avec un jury composé de partenaires, d’architectes et d’Adoma, dont le lauréat a été le cabinet Paul Chemetov.
La proposition architecturale de Paul Chemetov combine une répartition spatiale fluide, une luminosité constante des espaces, une foison de végétaux et une forte identité. Elle réussit le pari d’associer dans cet ensemble immobilier fonctionnalité et convivialité.
La démolition du premier foyer construit en 1959 en Seine-Saint-Denis par Adoma, le foyer Hector Berlioz à Bobigny, a été entreprise en 2008 et les travaux de construction ont débuté le 22 juin 2009. Compte-tenu de la présence sur site des résidents du foyer d’origine, les travaux ont nécessité quatre phases.

Une construction de qualité

 
Les matériaux sélectionnés pour la réalisation de la Résidence Sociale sont de qualité.
Les toitures sont végétalisées et l’isolation effectuée par l’extérieur garantit une faible consommation d’énergie et un confort thermique. Les façades des bâtiments sont revêtues de briques pleines de couleur claire et de panneaux de béton de fibre. Elles comportent de nombreux balcons et les volets sont des persiennes en aluminium laqué moduleront la lumière.
 
 
Première résidence sociale de Bobigny
 
Cette première résidence sociale de la ville se compose de deux bâtiment jumeaux de 10 étages, totalisant 251 logements meublés et équipés de 18 à 22 m2 (227 studios et 24 logements avec cuisine et à partager) et des services (laverie, lingerie, salle d’animations). 
Elle accueille un public mixte : les travailleurs migrants retraités du foyer d’origine et au fur et à mesure des disponibilités, les personnes en situation de précarité (jeunes ou couples en insertion, familles monoparentales, hommes ou femmes isolées).
 
 
Le financement de l’opération :
La construction de cette résidence sociale représente un investissement total de 18,5 M€ H.T. Ce programme a pu voir le jour grâce au concours financier de l’Etat, de la Caisse des Dépôts & Consignations, et de fonds propres Adoma, avec le soutien de la Ville de Bobigny, du Conseil régional, du Conseil général.
La démolition du foyer d’origine a nécessité 900 000 euros, et a pu être possible grâce au concours de l’Etat et d’Action Logement.
publié le mercredi 20 Février 2013, mis à jour le mercredi 20 Février 2013
Haut de page