Inauguration de deux résidences sociales et d'une pension de famille à Marseille

Au cœur du quartier Belsunce, dans l’hyper centre de Marseille, Adoma vient de finaliser la réhabilitation complète de trois immeubles.
Adoma, impliquée dans la réhabilitation du centre-ville de Marseille propose 105 nouveaux logements très sociaux autonomes et meublés

Au cœur du quartier Belsunce, dans l’hyper centre de Marseille, Adoma vient de finaliser la réhabilitation complète de trois immeubles. Ces anciens foyers achetés par Adoma en 1997 ont été transformés en résidences sociales et offrent aujourd’hui des logements autonomes de qualité et meublés pour des personnes à faible niveau de ressources. L’inauguration de ces trois bâtiments illustre parfaitement la volonté d’Adoma de poursuivre et amplifier son investissement financier dans le plan de traitement des foyers et l’accompagnement des publics en précarité.
Présents dans un quartier historique et touristique, les foyers dont les réhabilitations ont fait l’objet d’un suivi de l’architecte des Bâtiments de France ont permis de conserver le cachet et l’authenticité des lieux.

La résidence sociale « Baignoir » - 35 rue du Baignoir
D’une superficie de 694 m2, le foyer proposait 38 chambres dont certaines à deux lits organisées en unité de vie. Après travaux les 37 studios de 15 à 26 m2 proposent un logement temporaire autonome et accueillant.

La résidence sociale « Convalescents » - 16 rue des convalescents
Il s’agit d’un bâtiment en R+4. Les 43 nouveaux logements de 15 à 24 m2 remplacent les dix unités de vie composées de 39 chambres.

La pension de famille « Relais » - 3/5 rue du Relais
Résidence sociale de petite taille et dont la vocation est d’accueillir des personnes fortement désocialisées, sans condition de temps, la pension de famille prend la place d’un ancien foyer. Il était composé de 29 chambres et propose aujourd’hui 25 logements neufs de 18 à 24 m2. Les locaux collectifs, comme la salle d’animation équipée d’une cuisine commune permet aux résidents d’apprendre à vivre ensemble.

Tous les logements sont conventionnés à l’APL. Ainsi, une personne vivant seule percevant le RSA, s’acquittera d’une redevance de 80 € déduction faite de l’aide au logement.

Adoma propose, en plus du logement, un accompagnement social. Celui-ci est renforcé au sein de la pension de famille. Une équipe de gestion est présente pour assurer un bon cadre de vie aux résidents. Le projet social des résidences est commun aux 15 résidences des 1er et 6ème arrondissement de Marseille. Il met en évidence deux objectifs phares : l’accueil des jeunes et le maintient à domicile des personnes âgées. D’ailleurs, les anciens foyers, occupés majoritairement par des travailleurs migrants vieillissant ont fait l’objet d’une Mous 1. Les résidents qui en ont formulé la demande ont été relogés en priorité.

A propos d’ Adoma
Société d’économie mixte dont l’État est actionnaire majoritaire, Adoma propose aux publics en difficulté une palette de solutions de logement et d’hébergement. Adoma accueille partout en France plus de 70 000 personnes dans ses résidences sociales, foyers, centres d'accueil des demandeurs d'asile, pensions de famille, centres d’hébergement, logements d’urgence et aires d'accueil des Gens du voyage.


publié le lundi 25 Février 2013, mis à jour le lundi 25 Février 2013
Haut de page