Les conclusions de la mission de l'Assemblée Nationale sur les immigrés âgés

Adoma et une délégation de résidents anciens travailleurs migrants étaient présents à l'Hôtel Lassay le 3 juillet lors de la remise du rapport de la mission parlementaire sur les immigrés âgés, initiée en novembre 2012 par Claude Bartolone. 82 propositions ont été émises pour améliorer le sort des 800 000 immigrés de plus de 55 ans vivant en France.
La mission d’information parlementaire a émis dans son rapport des préconisations qui sont déclinées autour de quatre axes : promouvoir une mémoire partagée au service d’une meilleure intégration des immigrés qui ont pleinement participé au développement de la France ; garantir aux immigrés âgés des conditions de logement dignes et adaptées à leurs besoins, en concentrant les efforts sur les foyers de travailleurs migrants, dans lesquels de trop nombreux retraités immigrés vieillissent aujourd’hui dans des conditions inacceptables ; mettre en place les conditions pour que les immigrés âgés bénéficient effectivement des droits sociaux ouverts aux personnes âgées et auxquels ils ont droit ; lever les obstacles à la liberté de vivre sa vieillesse entre la France et le pays d’origine.

Le lendemain, Alexis Bachelay, rapporteur de la mission parlementaire se rendait sur la résidence sociale Adoma Le Parc à Argenteuil,
autrefois premier foyer de travailleurs migrants construit en France en 1959.
En présence de Bruno Arbouet, directeur général d'Adoma, de Philippe Doucet, député-maire d'Argenteuil, il présenta aux résidents les dispositions du rapport qui les concernaient plus particulièrement.
publié le lundi 15 Juillet 2013, mis à jour le mardi 20 Octobre 2015
Haut de page