Inauguration, en présence de Cécile Duflot, de la résidence "Fontaine d'Ouche" de Dijon

Trois ans après l’incendie criminel, renaissance de la résidence "Fontaine d’Ouche” à Dijon : 128 logements neufs et équipés inaugurés en présence de Cécile Duflot, Ministre de l’Egalité des territoires et du Logement
Le vendredi 27 septembre 2013 à 11h30
"Moins de trois ans après le drame qui a frappé le foyer de Dijon, grâce à l’engagement des équipes d’Adoma et à la mobilisation de ses partenaires financiers, nous inaugurons aujourd’hui une nouvelle résidence sociale moderne et sûre. C’est le signe du redressement retrouvé d’Adoma et de son ambition sociale renforcée.”
Bruno Arbouet,
Directeur général d’Adoma

Construite en 1971 par Adoma, la résidence « Fontaine d’Ouche » de Dijon disposait de 176 chambres, organisées en unités de vie avec cuisines et sanitaires communs. Le 24 novembre 2010 un incendie criminel a causé la mort de sept résidents et contraint tous les occupants à quitter leurs logements. Grâce à la réactivité et la solidarité d’Adoma, de la Ville de Dijon, des services de l’Etat, de la Croix-Rouge et des bailleurs sociaux locaux, l’ensemble des ménages  ont pu être relogés.

La réhabilitation : offrir un cadre de vie confortable et sécurisé
La réhabilitation de la résidence a répondu à une double problématique : reloger les anciens résidents qui le souhaitaient et leur permettre de conserver un mode de vie semi-collectif et proposer des logements entièrement autonomes pour loger un nouveau public plus jeune et plus féminin.
L’opération de réhabilitation de douze mois a axé ses objectifs sur une sécurité accrue du bâtiment et une meilleure performance énergétique. Ainsi, Adoma en partenariat avec les pompiers de Dijon, ont mis en place des installations sécurisantes au-delà des normes requises (porte coupe-feu, nouveaux appareils de désenfumage, éclairage de sécurité double fonction).

La nouvelle résidence sociale
La résidence propose aujourd’hui 128 logements dont 71 studios de 20 à 40 m2. Tous les logements disposent de leur propre salle d’eau, et les chambres de 15m² disposent d’une cuisine partagée par cinq résidents.
Par ailleurs, les logements de la résidence sociale « Fontaine d’Ouche » sont conventionnés à l’APL. Pour exemple, une personne touchant le RSA devra payer après déduction de l’APL, la somme de 67 euros pour un studio.  
Conformément à la politique sociale d’Adoma, un accompagnement adapté est mis en place auprès des résidents.

De nombreux partenaires ont permis de mener à bien ce projet : l’Etat, la CDC, la Région Bourgogne, le Comité d’Agglomération du Grand Dijon, la CARSAT, le collecteur ASTRIA  ainsi que les fonds propres d’Adoma. La réhabilitation de la résidence s’élève à un montant total de 4 774 252 euros.

publié le jeudi 26 Septembre 2013, mis à jour le mercredi 2 Octobre 2013
Haut de page