Première pension de famille Adoma à Caen et première construction en bois modulaire

Vendredi 25 octobre a eu lieu l'inauguration de la toute première construction en bois modulaire expérimentée par Adoma pour la réalisation de sa première pension de famille à Caen (14). Aux côtés de Bruno Arbouet, Directeur général d'Adoma, Philippe Duron, maire de Caen, Gilles Deterville, adjoint au maire chargé de la solidarité, Michel Lalande, préfet de la région Basse-Normandie, Sonia De La Provôté, conseillère générale.
L’Etat, la Ville et la Communauté d’Agglomération de Caen ont sollicité Adoma pour construire et gérer une nouvelle structure de logement très social en centre ville de Caen. Adoma a fait le pari d’une construction en bois modulaire, la première pension de famille de ce type. 25 logements confortables accueillent aujourd’hui des personnes fragilisées et en grande précarité.
 
C’est la société BH, groupe Bénéteau, qui a été chargée de la fabrication de l’ossature en bois modulaire de la structure. Coût de l’opération 1,6 M€ financée par l’Etat, la CDC, Action Logement/Logiliance et la Communauté d’Agglomération de Caen. La résidence répond aux normes RT2005 THPE (Très Hautes Performances Energétiques).
 
La pension de famille : des logements accompagnés pour réapprendre à vivre ensemble et se reconstruire
Les résidents de la pension de famille n’ont aucun délai de séjour dans l’attribution de leur logement. Ces personnes, souvent très désocialisées, ne pourraient vivre de manière totalement autonome. La pension de famille permet de lier un habitat autonome (des studios meublés) avec un mode de vie semi collectif (repas en commun, suivi social, animations..). L’équipe d’Adoma présente sur place six jours sur 7 développe les moments d’échange et de convivialité et aident les résidents à s’ouvrir et à se projeter.
publié le mardi 29 Octobre 2013, mis à jour le jeudi 31 Octobre 2013
Haut de page