Découvrez en avant-première la première pension de famille Adoma de Belfort

Adoma construit sa première pension de famille à Belfort. 25 logements pour favoriser l’insertion des plus fragiles
Vendredi 8 novembre, à 15 heures, l’équipe d’Adoma vous ouvre les portes du logement-témoin de la pension de famille « Marseille Belfort » en présence d’Etienne Butzbach, Maire de Belfort et de Rémi Guerrin, Directeur Départemental de la Cohésion Sociale et de Protection des Populations.


En cours de construction sur un terrain cédé par la ville de Belfort, la pension de famille Adoma « Marseille Belfort » répond à un besoin précis des collectivités locales et associations de l’agglomération belfortaine. Elle accueillera et accompagnera des personnes à faibles ressources se trouvant dans une situation d’isolement ou d’exclusion lourde rendant difficile leur accès à un logement ordinaire.
Pour permettre l’accueil de ce public dans les meilleures conditions, l’immeuble existant a été complètement détruit pour permettre la construction d’une structure toute neuve. Ainsi, la pension de famille « Marseille Belfort » proposera des logements autonomes et des espaces de vie collectifs pour favoriser une meilleure insertion de ses résidents.

Les 25 logements proposés seront des studios d’une surface minimum de 20 m2. Ils seront tous meublés et la kitchenette équipée (plaques de cuisson, réfrigérateurs, micro-ondes), une salle d’eau privative est également prévue dans chaque logement.

Une équipe de professionnels Adoma sera sur place pour assurer une présence quasi quotidienne et un accompagnement social spécifique.

Cette opération d’un montant de 1 357 600 € a été soutenue financièrement par l’État, le Conseil général du Territoire de Belfort, la Communauté d’Agglomération belfortaine, la ville de Belfort, l’Ademe et Effilogis. Adoma a également participé sur ses fonds propres.

publié le mercredi 13 Novembre 2013, mis à jour le mercredi 13 Novembre 2013
Haut de page