Un écrivain à la pension de famille Adoma à Montigny Lès Metz (57)

Michel BASLER ne pensait pas devenir écrivain. Il ne pensait pas que son histoire méritait d’être racontée, mise sur papier.

Lorsqu’il est arrivé au foyer Adoma à Montigny-lès-Metz après un long et chaotique périple, les personnes qui l’encadraient ont été touchées par ses mots, par son style. Les animatrices l’ont poussé à tout rassembler, à tout mettre en forme, et à toquer à la porte des maisons d’édition.
publié le lundi 11 Mai 2015, mis à jour le mardi 9 Juin 2015
Haut de page