Foyer Brenu à Gennevilliers : le relogement de ses résidents en résidence sociale débute le 30 mai 2016

Le foyer de travailleurs migrants Brenu est voué à la démolition. Trois nouvelles résidences sociales vont le remplacer, en partenariat avec la Ville de Gennevilliers. La première vient d’ouvrir ses portes et relogera, dès le 30 mai 2016, 103 résidents dans des studios entièrement meublés et équipés de 18 m2. 
Le foyer « Brenu » construit en 1975 par Adoma est un établissement de 389 chambres individuelles meublées de 7,5 m2, basé sur un mode de vie collectif. Il a été entièrement réhabilité à l’identique en 1995.

Le foyer « Brenu » a vieilli et le mode de vie en chambres avec sanitaires collectifs ne correspond plus au mode de vie actuel. Toutefois il a bénéficié de  travaux d’entretien annuels réguliers. Une unité de vie comportant des aménagements adaptés au ‘’vieillissement’’ a également été réalisée en 2008.

En 2013, sa démolition et son remplacement par la construction de trois résidences sociales ont été actés par la Ville de Gennevilliers et la Préfecture des Hauts-de-Seine, partenaires d’Adoma.

Deux résidences sociales construites par l’OPH dans l’écoquartier Chandon de Gennevilliers, relogeront 144 résidents du foyer d’origine. 103 studios sont d’ores et déjà livrés et attribués. Les 41 restants le seront au premier trimestre 2017.

La troisième résidence ‘’Gennevilliers Poissonnière’’ ouvrira ses portes en 2019 et offrira 50 studios.

Le lieu de construction de la quatrième résidence fait actuellement l’objet de recherches sur le territoire de l’intercommunalité ‘’Boucle Seine Nord’’.
En 2020 le foyer sera démoli.

Certains foyers de travailleurs migrants sont aujourd’hui encore obsolètes. Adoma a lancé en chantier environ 4 000 logements en 2015 et a des objectifs similaires pour 2016 et les années à venir.

L’amélioration des conditions d’habitat de nos résidents est au cœur de notre stratégie, ainsi que, d’une façon générale, la satisfaction de nos clients.


A propos d’Adoma dans les Hauts-de-Seine

Dans le département des Hauts-de-Seine, Adoma gère 16 foyers et 11 résidences sociales totalisant 4 017 logements. Après ‘’Brenu’’, les foyers de la ville de Gennevilliers ‘’Lecoq’’, ‘’Esso’’, ‘’Grésillons’’ sont inscrits dans le programme de transformation en résidences sociales  de 2017 à 2023. A terme, l’ensemble des chambres de petite surface des foyers aura été remplacé par des logements autonomes.
 
publié le mardi 14 Juin 2016, mis à jour le mardi 14 Juin 2016
Haut de page