En Seine-Saint-Denis, Adoma complète son offre de logements aux plus démunis avec 147 nouveaux studios

Ce jeudi 16 juin 2016, Adoma a inauguré la résidence sociale "Bossuet" de Neuilly-sur-Marne (93) pour répondre à la forte demande de logements très sociaux sur le département.
Une résidence sociale pour répondre à la forte demande de logements très sociaux sur le département
A l’origine la résidence sociale « Bossuet » était un foyer, construit en 1967, composé de 260 chambres avec sanitaires et cuisines communes. Situé dans le quartier des Fauvettes, ce foyer est l’un des premiers construits en Seine-Saint-Denis pour l’accueil des travailleurs immigrés des années 60.

La construction de la  résidence sociale « Processions » en 2011, a permis en relogeant une partie des résidents du foyer « Bossuet » de lancer la réhabilitation complète de ce foyer. La livraison des logements a été effectuée en deux phases : 66 logements mis en service en 2014, à destination des résidents de l’ancien foyer ; 81 logements en 2015, à destination des ménages en situation de précarité.

Des logements autonomes et confortables
Les chambres ont été rénovées en 147 studios d’une superficie de 17 à 38 m², tous meublés et équipés d’une kitchenette et d’une salle d’eau. Les résidents ont également accès à des espaces-services : une salle d’animation, un abri à vélos, un local à poussettes, une laverie, une lingerie, un local tri-sélectif.

Conventionnés à l’APL, ces logements sont soumis à une redevance comprenant loyer, charges intégrales (électricité, chauffage, eau) et prestations (mobilier, maintenance, literie). Chaque mois, le résident s’acquitte d’un « reste à payer » adapté à ses ressources et sa situation familiale. Ainsi, un couple sans enfants bénéficiaire du RSA occupant un studio de 25m² s’acquittera, après déduction de l’APL d’un reste à payer de 58,54 €, dont la redevance est de 461,62 €.

Un public mixte
La résidence sociale « Bossuet » a relogé prioritairement les anciens travailleurs migrants de l’ancien foyer, âgés de 59 à 88 ans, retraités pour le plus grand nombre. Au fur et à mesure des départs, la résidence sociale accueillera : des familles monoparentales, des personnes en difficulté d’accès au logement, de par leur situation professionnelle précaire ou en rupture familiale et ayant de faibles ressources.

Un accompagnement au quotidien
L’accompagnement pour tous ses publics est l’une des priorités d’Adoma. Au sein de la résidence « Bossuet », l’accompagnement de proximité est assuré par une équipe, en charge de la coordination des projets sociaux. L’équipe intervient sur les thématiques d’aide aux démarches administratives et sociales, au relogement, au vieillissement, à la santé, à l’emploi…
En 2011 une Mous Relogement a été mise en place afin d’accompagner au relogement dans la nouvelle résidence sociale, les résidents du foyer.

Le financement de l’opération Cette opération de réhabilitation, d’un coût total de 7,5M€,  a été rendue possible, grâce au concours financier des partenaires : Etat, Caisse des Dépôts, Action Logement et les fonds propres d’Adoma et au soutien de la Ville de Neuilly-sur-Marne.

Adoma, une forte présence locale
Adoma est implantée dans le département de la Seine-Saint-Denis, avec 46 structures, totalisant 6 910 logements. Elle emploie 129 collaborateurs au service de la clientèle.

Avec cette résidence, Adoma complète le dispositif d’insertion par le logement en répondant aux besoins de ménages en situation précaire ne pouvant accéder à un logement dans le parc immobilier classique et offre ainsi de meilleures conditions de vie à son public traditionnel.

La résidence sociale "Bossuet" de Neuilly-sur-Marne

  •  © Sylvie Dupic
  •  © Sylvie Dupic
  •  © Sylvie Dupic
  •  © Sylvie Dupic
  •  © Sylvie Dupic
  •  © Sylvie Dupic
  •  © Sylvie Dupic
  •  © Sylvie Dupic
  •  © Sylvie Dupic
  •  © Sylvie Dupic
  •  © Sylvie Dupic
  •  © Sylvie Dupic
© Sylvie Dupic
publié le vendredi 17 Juin 2016, mis à jour le lundi 4 Juillet 2016
Haut de page