130 logements meublés à Trappes-en-Yvelines pour accompagner les personnes en insertion

L’ancien foyer de travailleurs migrants proposait 300 chambres de petite surface organisées en 30 unités de vie réparties sur 2 bâtiments de quatre étages, avec sanitaires et cuisines à partager. Il vient d’être démoli et remplacé par la construction de deux résidences sociales offrant des studios confortables, meublés et équipés.
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
  •  © Juliette JEM
© Juliette JEM

Un projet social et urbain

L’agence Gérard de Cussac a souhaité donner à ce projet un caractère urbain, en accord avec les formes de ce quartier en pleine mutation. Ainsi, la résidence est intégrée à un tissu urbain récemment rénové, au sein de nombreux programmes de logements neufs.

Le bâtiment en R+5 s’organise en trois cages distinctes, autour desquelles s’articulent des espaces verts pour créer un cœur d’ilot végétalisé. Les logements disposent d’une kitchenette et d’une salle d’eau privative avec douche, sanitaires et lavabo. Ils préservent l’intimité des personnes et permettent d’accueillir des publics hétérogènes.


publié le mercredi 11 Avril 2018, mis à jour le lundi 16 Avril 2018
Haut de page