Structures d'accueil des demandeurs d’asile

Premier opérateur national pour l’hébergement et l’accompagnement des demandeurs d’asile, Adoma gère, au 1 janvier 2016, 175 structures d’accueil implantées sur l’ensemble du territoire. Des équipes de professionnels qualifiés assurent l’accueil et l’accompagnement global des demandeurs d’asile pendant la durée d’instruction de leur dossier de demande d’asile.   
 
En 2011, Adoma a signé avec le  Ministère de l’Intérieur un accord-cadre national pour structurer l’activité asile et le décliner en régions via des Contrats Pluriannuels d’Objectifs et de Moyens (CPOM).

Capacités d'accueil

Accueillir les demandeurs d’asile en France résulte de l’application de la Convention de Genève du 28 juillet 1951. C’est à ce titre que l’État finance le réseau de Centres d’accueil des demandeurs d’asile (Cada).

  • 175 dispositifs implantés dans 52 départements
L’hébergement des demandeurs d’asile s’effectue grâce à différents dispositifs qui assurent aux personnes un accompagnement global :

  • 6 840 places CADA : gestion de 25 % des capacités du Dispositif National d’Accueil (DNA) pour les CADA.


  • 3 816 places AT-SA, dispositif national d’hébergement d’urgence qui a pour vocation de désengorger les zones concentrant d’importants flux de demandeurs d’asile, notamment l’Ile-de-France.


  • 4 487 places départementales.


Plus de 16 790 personnes accueillies en 2016, majoritairement des familles.

60 % du public accueilli en CADA en provenance de 5 pays : Russie, RDC, Kosovo, Albanie, Arménie

Les missions

Les actions se concentrent autour de quatre missions principales :

  • L’accueil et l’hébergement : les demandeurs d’asile sont hébergés dans des locaux collectifs ou des appartements indépendants meublés mis à disposition par Adoma ; ils perçoivent un pécule mensuel pour assurer leur subsistance.


  • L’accompagnement administratif, social et médical : l’équipe du centre apporte aux demandeurs d’asile toute information utile sur la procédure de demande d’asile en France. Elle les aide pour l’élaboration de leurs dossiers de demande d’asile. Elle assiste également les demandeurs d’asile dans leurs démarches liées à la santé (prévention, soins).


  • La scolarisation des enfants et la gestion de l’attente : l’équipe du  centre organise ou oriente les demandeurs d’asile vers des activités socioculturelles. Elle facilite la connaissance et la compréhension de la vie en France. Une aide est également apportée aux familles pour les démarches liées à la scolarisation des enfants entre 6 et 16 ans.


  • La gestion des sorties : l’équipe du centre met en place l’accompagnement social nécessaire à la préparation de la sortie des bénéficiaires d’une protection de la France (ouverture de droits, accès au logement, emploi, formation professionnelle, etc.). Une information sur les possibilités d’une aide au retour volontaire dans le pays d’origine pour les personnes ayant eu un rejet de leur demande est systématiquement organisé.


Les actions menées s’inscrivent dans un travail en réseau avec l’ensemble des partenaires associatifs et institutionnels, locaux et nationaux.
publié le mardi 29 Mars 2011, mis à jour le vendredi 6 Janvier 2017
Haut de page